Le poulailler : Une fabrique d'engrais naturel et de qualité !

Publié le 01/05/2011

Toute l’année, nos plantes ont besoin d’énergie pour grandir, produire leurs fleurs et leurs fruits. Que ce soit pour des potagères, des vivaces ou même les arbres d’un verger, on abonde la terre régulièrement afin d’apporter les compléments indispensables au développement de nos plantes.

La fiente de poule est un excellent engrais riche en azote, en phosphore, en potassium et en calcium. Grâce à quelques poules, vous obtenez rapidement un engrais écologique et bon marché de très bonne qualité.

L’azote contenu dans la fiente de poule est rapidement disponible pour la plante qui l’absorbe très vite. Il en est de même pour les autres éléments fertilisants, présents en concentrations élevées.

Toutes les plantes en profiteront : maraîchages, vergers, prairies, vivaces … Les fientes sont aussi un apport intéressant et bien équilibré pour un bon départ végétatif des arbres.

En toute saison, il faut la collecter et la préparer ; car ce fabuleux engrais est idéalement utilisé de plusieurs façons :

Utilisation directe
.


En l’incorporant à la terre avec sa paille/copeaux usagés, la dégradation de la matière organique dans le sol permet la libération progressive d’éléments nutritifs (N, P et K).  Un apport raisonné de fiente de poule permet un bon équilibre azote/carbone.  Ce mélange a un effet positif sur le sol. Des analyses montrent l’effet bénéfique sur le pH, les teneurs en magnésium, phosphore et potassium, l’entretien du sol en calcium, ainsi que la capacité d’échanges cationique.

Attention à l’utiliser avec parcimonie car en grande concentration il peut "brûler" les racines des plantes. Sa teneur en azote est en effet la plus élevée de toutes les déjections animales.
Ce mélange, par la même occasion aèrera la terre qui sera ainsi mieux perméable aux racines.

La fiente peut être aussi utilisée l’été en paillage : retenir l’eau, limiter son évaporation, tout en nourrissant la plante !

En compostage : Alternez des couches de déchets verts (type tonte de pelouse, feuilles) et de déchets du poulailler.
Arrosez régulièrement tous les 10 jours, ça marche très bien, vous obtiendrez un compost équilibré, c'est à dire 2/3 de carbone et 1/3 d'azote.

Vous pouvez aussi composter "à chaud’ c'est-à-dire pendant quelques semaines seulement avant son utilisation.

En compost « à froid » c’est à dire environ 6 mois, vous le rendrez moins "puissant"
Cette technique est idéale en hiver pour conserver cette fiente jusqu’au printemps suivant. En effet, si vous l’utilisez et qu’il pleut beaucoup, le lessivage de la terre par l’eau vous en fera perdre les bénéfices.

Attention, toutes les cultures n'apprécient pas les apports en fiente de poule de la même façon : ½ pelletée au m2 est généralement suffisante.

Copyright© PoulaillerDesign® 2011. Tous droits réservés

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire