Prendre soin de vos poules, prévention

Quelques informations sur les causes de maladies courantes chez la poule, et comment les prévenir simplement.

Tout changement suspect dans le comportement de vos poules doit vous alerter: démarche curieuse, inertie, plumes gonflées, plumes qui tombent, crêtes pâles/ tombantes, diahrrée, perte d'appétit, oeil gonflé, arrêt ou baisse de la ponte, etc ...
Observez très régulièrement vos poules et cas de maladie déclarée ou de doute, n'attendez pas, les poules manifestent souvent trop tard leur symptômes de maladie....

Moisissures

Elles peuvent provenir soit d’endroits humides et/ou mal aérés, par exemple la litière, les silos d’aliments ou les mangeoires, (La terre de diatomée est un dessicant naturel intéressant dans ces cas),
soit de contaminations par des spores de champignons (type aspergillus) lors de mauvaise qualité des pailles ou de copeaux, associés à une mauvaise aération de l’installation.

Dans tous les cas, la prévention passe par l’hygiène de l’environnement des animaux: Voir notre page sur l'entretien du poulailler.

Poulailler Design vous propose des sacs copeaux de bois dépoussiérés, idéal en litière dans le poulailler car très absorbants, faciles à manipuler, isolants et plus facilement compostables! à découvrir ici.

Les huiles essentielles présentent des propriétés antifongiques (Géranium, Menthe, Cannelle…) et sont utilisées en vaporisation, par voie aérienne.

Il existe des produits très efficaces et naturels à utiliser en préventif et en curatif, (testés et approuvés par Poulailler Design), vous les trouverez dans notre catalogue à la catégorie "Alimentation et santé".

Stress

Le stress peut engendrer d’importants dégâts sur la santé (et la ponte!) de vos poules et de la volaille en général.
Les sources de stress sont multiples: inconfort (température, humidité, manque d'air...), agressivité (picage entre animaux, mauvais traitement par l’éleveur, chien/chat errant...), malnutrition (déséquilibre alimentaire, carences...).

Parasites internes

Il est nécessaire de vermifuger régulièrement votre volaille (printemps et automne) avec un produit reconnu et efficace.Seuls les vétérinaires sont habilités à vendre des vermifuges. Ce que vous trouvez dans le commerce s'apparente à des "purges".

Il existe un programme préventif en phytothérapie: solution administrée dans l’eau de boisson (ou dans l’aliment) aux périodes sensibles: Découvrez DETOXIPONT et VIROFOCUS.

Ainsi, mélangé à l’aliment un jour par mois, le thym limiterait les infestations parasitaires internes, notamment les coccidies. (préventif) : Voir VIROFOCUS.

Les vers tels les helminthes (Ascaris, Hétérakis, Capillaires, Ténias), provoquent des amaigrissements, anémies... jusqu'à la mort de l'animal. A prendre au sérieux.

Attention aux "recettes de grand-mère", quelquefois mal utilisées; Par exemple, l'ail n'a pas d'effet vermifuge (du moins tel quel, mais en décoction), ni le vinaigre dans l'eau. Le vinaigre est néfaste au squelette des oiseaux. En revanche, il est utilisé pour gérer le ph de l'eau, important dans le processus d'assimilation et de prévention du parasitisme, c'est différent. Nous en parlons dans nos newsletters: Voyez aussi notre complément alimentaire: DETOXIPONT pour en savoir plus.

Parasites externes

Si vos poules sont enfermées dans une volière ou un grand poulailler clos, il est important de mettre à leur disposition des bacs à poussières (sable + cendre). Bien que peu d’éléments scientifiques en expliquent les raisons, ce bain prévient de nombreux problèmes de parasites externes.

Les principaux parasites externes sont les dermanysses, encore nommés poux rouges, et la gale (notamment des pattes).

Pour les poux, il existe un programme à base de pyrèthre, de terre de Diatomée, ou bien , nouveau, une solution en phytothérapie (macéras de plantes) ayant un effet répulsif : les poux quittent les oiseaux et meurent par privation des repas de sang: Découvrez KIRI-POU.

Pour la gale, il existe des préparations de mélanges d’huiles essentielles (géranium + lavande + cannelle).
Plus simplement, un mélange de souffre + huile de cuisine, ou simplement de l'huile de cade, ou du goudron végétal en badigeon sur les pattes, sont reconnus efficaces.

Vous trouverez dans notre catégorie "entretien du poulailler" des produits efficaces et reconnus qui permettent d'éradiquer les parasites du poulailler.

Bactéries

Il existe 4 types de bactéries majeures: Salmonelles, Colibacilloses, pasteurelles et mycoplasmes.

On privilégiera l'hygiène et les stimulants immunitaires de la poule.
Il est possible de recourir efficacement aux médecines alternatives (phytothérapie, aromathérapie en préventif), ou à de l'homéopathie. Découvrez VIROFOCUS.

Virus

La faune sauvage peut apporter des virus mais cela ne constitue pas le risque majeur de maladies.
Il est intéressant de limiter les points d’alimentation et d' abreuvement à l’extérieur car ce sont des sources d’attraction pour les oiseaux sauvages et les rats.

Les virus pathogènes majeurs (maladie de Marek, de Gumboro, de Newcastle, de la rhino trachéite infectieuse) ont pour conséquence directe la mort des animaux.

Pour se prémunir contre les virus, il existe un programme vaccinal, intéressant d'autant plus s'il existe dans votre environnement d'autres volailles à proximité (grand élevage, réserve naturelle)
Attention, sachez que la vaccination n’assure pas une protection à 100%.

Si vous achetez votre volaille chez un professionnel, il est sensé les avoir vacciné contre ces 4 grandes maladies. Renseignez-vous.

Si vous avez des questions, pensez à nous les envoyer par mail, réponse dans notre Newsletter conseil.

Si vous avez des urgences, vous pouvez aussi contacter l'association SOS GALI, spécialiste dans le soin aux volailles, qui pourra vous assister, ou bien sûr consulter un vétérinaire près de chez vous, en vous assurant qu'il a des compétences pour soigner la volaille.