Hiver au poulailler

Conseils pour l'hiver au poulailler

Protéger le poulailler et ses locataires des vents, pluies et gelées cet hiver.

poule avec un pull en laire en hiverL’hiver est bien là et le froid nous tiendra compagnie encore plusieurs semaines. Les variations thermiques peuvent être surprenantes. Un espace propre et sec est garant de la bonne santé des volailles.

La poule est un oiseau rustique qui résiste bien au froid, même pour les races naines. N’oubliez pas que leur plumage (étanche) contient un duvet doux et chaud qui les protègent très bien. Néanmoins, elle aime moins les rafales de vents et les courants d’air.
L’idéal pour les poulettes "élevées en liberté" est de pouvoir, si le besoin s’en fait sentir, s’abriter sous les haies et gambader ainsi "à couvert" le long des arbustes.

Les poulettes restant au poulailler apprécieront que vous ayez prévu une bonne orientation de celui-ci évitant ainsi que le vent ne s’engouffre à l'intérieur.

 Si ce n’est pas le cas, voici quelques solutions pour assurer le confort des cocottes;
Découper et fixer des plaques de plexiglass sur les montants des parties grillagées du poulailler (volière). Le rendu esthétique est optimal et vous couperez vraiment le courant d’air.
Les plaques pourront donc être posées sur les côtés ventés, ou bien, prévoir une hauteur incomplète pour laisser l’air  en hauteur sur 3 ou 4 cm. La poule à besoin d'un grand volume d'air pour respirer, ainsi ne faites pas un caisson étanche!

On pourra procéder de même pour certaines fenêtres fixes trop exposées au mauvais temps
Cependant, des fenêtres/ouvertures (protégées de grillage bien sûr) doivent impérativement rester ouvertes même la nuit pour assurer la ventilation intérieure et pour éviter la condensation.

Une autre solution plus économique, est simplement d’agrafer un film plastique sur les cotés ventés. Le rendu est moins esthétique, moins durable, mais peu dépanner lorsque l’on se fait surprendre par une baisse subite des températures.
L’intérêt de ces 2 solutions est aussi d’éviter l’entrée de l’eau de pluie dans l’installation, permettant alors de garder les poulettes les pattes au sec, notamment les races aux pattes plumées.

Prenez toujours garde à ce que les eaux de pluie et de ruissèlement s’évacuent loin du poulailler et de l'enclos, afin que le sol ne se change pas en pataugeoire, ce qui serait vraiment dommageable à la salubrité de l’espace au sol et à la santé de vos bêtes.

Attention, une poule peut prendre froid, ainsi observez les bien quotidiennement.
N'oubliez pas d'ajouter une bonne épaisseur de litière dans le dortoir et les pondoirs, ceci les isolera du froid.
Les copeaux sont 3 à 5 fois plus absorbants que la paille et sont un très bon isolant, facile à manipuler puis à composter, et moins encombrants.
Sous la litière, dans le tiroir, vous pouvez placer un grand carton, qui isolera aussi des remontées de froid.

Complémentez vos poules avec du maïs pillé notamment , des pois, du soja qui fournissent de l'énergie pour faire face au froid.

Prévoyez un programme de complémentation avec VIROFOCUS, pour prévenir des maladies en stimulant l'immunité de vos animaux; Un mélange naturel à diluer dans l'eau de boisson.

Copyright© PoulaillerDesign® 2011- MAJ 2017. Tous droits réservés  

preparer le poulailler pour l hiver