Newsletter du poulailler été 2015

L'été est chaud, l'été est chaud !

Nos poulettes ne sont pas épargnées par les fortes chaleurs de ces derniers temps. Cet été est particulièrement chaud et sec et tous en souffrons. Pour les aider à se rafraîchir, voici ci-dessous, quelques conseils et astuces bien pratiques et faciles à mettre en oeuvre.

Vous partez en vacances? Avez-vous le bon matériel pour pouvoir laisser votre basse-cour en autonomie quelques jours? Des conseils ci-dessous.

L'été est propice aux naissances de poussins! Quelle joie de les entendre piailler autour de maman... Attention ! vous n'avez certainement pas pensé à certains prédateurs... On vous dit tout!

 
 

Fé cho !!

Les bases: Veillez à ce que toute la basse-cour ait toujours de l’eau fraiche à disposition (jusqu'à 0.5l/jour/poule !) et surtout un coin d’ombre dans le jardin où elle pourra se réfugier. Faites particulièrement attention aux volailles qui ont des plumes sur les pattes et des barbillons, elles ont encore plus chaud! Pour ventiler, la poule peut respirer bruyamment et garder le bec ouvert, c'est impressionnant. Protégez les pondoirs et le poulailler du soleil surtout s’ils ont des toitures bitumées qui cumulent la chaleur.
Les astuces : Laissez les pondoirs entre-ouverts en journée. Couvrez les toits de grands cartons ou d'une couverture de survie qui protégeront des rayons du soleil. Pour les aider à se rafraîchir, pensez à arroser un coin du jardin, à l’ombre des arbres et des buissons, votre basse-cour pourra alors se coucher dans l’herbe fraîche en journée.




Je pars, tu pars, nous partons....

Qui s’occuppe de mes bêtes pendant les vacances? Une basse-cour accepte une certaine autonomie pendant votre absence, une mangeoire grande contenance, voire automatique, un abreuvoir grande capacité 12L voire 30Litres.. que l'on place à l'ombre bien sûr, permettront d'assurer les besoins en grains et en eau des animaux seuls. Idéalement on fera passer régulièrement un ami, ou un voisin pour vérifier que tout va bien et, bien sûr récupérer les œufs afin qu'ils ne se gâtent pas.

Qui fermera et ouvrira le poulailler chaque jour ?
Pensez au portier électronique, qui s’en chargera! On l’installera au moins une dizaine de jours avant le départ afin que les animaux s'habituent et comprennent le fonctionnement de ce nouveau système. Un temps d’apprentissage des animaux est à observer. Ce portier les protègera de bien des nuisibles la nuit venue.

 
 

Protéger ses petits.

Sous mon aile mon poussin...?
Les petits peuvent subir l’attaque de prédateurs: à la campagne, à la montagne, on pensera aux renards, aux rapaces et aux fouines. Mais en ville? Vos poussins ne sont pas en sécurité non plus: Méfiez-vous des pies surtout, ainsi que des buses/éperviers qui ne sont jamais loin ! Les poussins piaillent et attirent ainsi ces prédateurs redoutables.
Méfiez-vous aussi des serpents, qui peuvent venir visiter votre poulailler pour y manger les oeufs et les petits poussins pendant la nuit.

 
 

Alors que faire? On protège tout ce petit monde! Economique et facile à installer: On aime le "pré-carré" cet enclos fermé avec ouverture par le dessus (photo). L'enclos métal à toit 2 pans est aussi pratique. Pour les espaces ouverts, on couvre en réalisant un ciel de volière grâce au filet anti-oiseaux. Disponible en 4*10m.
SI vous avez un petit poulailler, vous pouvez l'enfermer dans une grande volière: assemblez 2 extensions de parc pour la réaliser!

A la campagne on pourra combiner avec l'installation d'un filet électrifiable, qui repoussera renards, chiens errants et fouines.

 

Nous vous souhaitons un bel été!

Si vous avez des questions pour la prochaine Newsletter, n'hésitez pas à nous l'envoyer par mail.

Copyrights PoulaillerDesign.com - Tous droits réservés. Juillet 2015 - Contactez-nous au 04 74 83 13 20 -



Catalogue

Mon compte

Cliquer pour plus d'articles.
Aucun article n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour lister vos articles préférés.

Se connecter