×

Installer un poulailler familial : où et comment ?

installer un poulailler familial dans son jardin

Où et comment installer idéalement mon poulailler ?

Un conseil, installez le poulailler près de chez vous, vous en faciliterez la surveillance et les soins à vos poules.
Le poulailler doit être accessible rapidement, ceci sera un vrai confort au quotidien.

Choisissez un endroit plat, hors des courants d’air.
Exposez votre poulailler dos aux vents dominants: Pour éviter que le vent ne s'engouffre dans le dortoir et les pondoirs. Vos poules pourront alors rester à l'abri des courants d'air.  Généralement on l'orientera vers l'Est.

Évitez de placer votre poulailler dans un creux du jardin, pour éviter que le ruissèlement des eaux de pluie ne vienne stagner autour, ou dans la volière. L'eau doit ruisseler loin du poulailler, du parcours, enclos et des volières.

Sur les sols argileux, boueux, ajoutez une plateforme de sable, ce qui drainera l'eau et permettra aux animaux de rester les pattes au sec et ne pas patauger dans la boue lors des périodes humides. Cela rendra aussi le nettoyage plus facile au balai à gazon/ râteau à feuilles.

Prévoyez d'installer une assise sous le poulailler : une ceinture de bois (sablière), ou un contour de bordurettes de jardin, ceci afin de le stabiliser et l'isoler du sol. (Spécialement pour les poulaillers de grand format, ou avec une volière).

Socle, sabliere pour poulailler sur bases bordurettes de jardin

Pour cela, attention à prendre en compte les dimensions au sol et non les dimensions hors tout de votre article. Voir les fiches techniques de chaque poulailler.

Si vos poules sont en volière, ne pas la placer sur une dalle bétonné mais préférez un pourtour : La poule est très sensible aux chocs du bec sur une surface trop dure et ne pourrait donc pas picorer. Elle ne pourrait pas non plus gratter le sol ou s'abîmerait les pattes, ce qui est très dommage car le grattage est une activité innée et importante chez la poule.


Préparer une litière confortable dans mon poulailler :

Ajoutez de la paille broyée ou des copeaux de bois tassés (plus pratiques) dans le dortoir (tiroir) et les pondoirs.
Vous pouvez ajouter une feuille plastique au fond du tiroir à déjections, sous la litière pour protéger le tiroir et en faciliter l'entretien.
Attention la fiente de poule est corrosive, n'hésitez pas à placer une bonne épaisseur de copeaux et la changer régulièrement selon le besoin.

Il est important que les poules n'aient pas froid aux pattes, car, dit-on, « Une poule qui a froid aux pattes ne pond pas! »
En effet, la poule prend la température par ses pattes.

A titre préventif, prévoyez un traitement antiparasitaire, notamment contre les poux rouge, à saupoudrer à l'intérieur du poulailler.
Vous trouverez dans notre catégorie "Prévention des parasites" des produits efficaces et adaptés aux volailles, utilisez la terre de diatomées, ou les poudres à base de pyrèthre végétal.

Combien de perchoirs prévoir dans mon poulailler?

Le poulailler, qu'il soit fixe ou mobile doit présenter minimum 18 cm à 20 cm de perchoir/ poule et une densité de 6 à 9 poules /m2 à l'intérieur*. (*normes de l'agriculture bio, selon que ce soit de la poule pondeuse ou de chair).

Si vous placez des perchoirs à des hauteurs différentes, vous risquez de créer une compétition entre les poules qui voudront toutes celui le plus haut.  Sachez aussi que certaines poules se perchent peu (et ne volent pratiquement pas). Elle resteront dormir au sol, dans les copeaux / paille.

Combien de nids et pondoirs prévoir pour mes poules ?

En norme d'élevage bio de poules pondeuses, on compte 1 nid pour 5 poules. En effet, les poules partagent leurs nids, ne pondent pas toutes au même moment et ont tendance à aller pondre où des œufs sont déjà présents. Ainsi on ne prévoit pas 1 nid par poule !

En basse-cour familiale, nous conseillons 1 nid pour 3 à 5 poules. En effet, des poules pourront se mettre à couver et donc 'squatter" des nids à la belle saison. Ceci gêne alors les autres pondeuses. Avec un peu plus de nids, nous éviterons que les pondeuses ne soient poussées à trouver un espace libre et calme à l'extérieur des pondoirs, voire du poulailler.

Un bac à poussières est-il nécessaire pour les poules ?

La poule ne se baignant pas, elle se fait des bains de poussières.  Ceci lui entretient la plume et la débarrasse des parasites externes éventuels. Ainsi, laissez-lui à disposition un 'bac à poussières"  (type bac à litière) rempli de sable mélangé à de la cendre de bois. Vous verrez vos poulettes s'y coucher et s'y ébrouer. Mettez le bac à l'abri de la pluie afin qu'il reste au sec.
Il est à noter que les poules en liberté trouvent d'elles-même un endroit où s'ébrouer dans votre jardin, c'est le fameux 'nid de poule".

bac à poussières pour les poules


L'arrivée des poules au poulailler :

Notez que les premiers jours de l’arrivée de vos poules, il est conseillé de les maintenir dans leur nouveau poulailler (volière) afin qu’elles prennent confiance, se repèrent et s’habituent à leur nouveau logement. Elles peuvent ne pas pondre pendant plusieurs jours suite au stress du changement d’habitat. L’autre intérêt est qu’elles prennent l’habitude de pondre dans leur pondoir et non pas n’importe où dans votre jardin.

Si vous avez déjà des poules, ne les enfermez pas avec les nouvelles. Laissez-les toutes en liberté, les sujets dominés pourront fuir loin si besoin. En quelques jours une nouvelle hiérarchie de groupe s’établira.


Comment créer un parcours herbeux idéal pour mes poules ?

L'idéal est que vos poules puissent gambader en dehors de la volière du poulailler. Les volières ne sont pas des lieux permanent de vie !. Organisez-leur un "parcours herbeux" (pour ceux qui souhaitent clôturer l'espace accessible aux poules) dans votre jardin, prévoir alors 4 m2 minimum par poule (norme de l'agriculture bio) ou 2.5 m2 si c'est une installation mobile.

La poule n'est pas un animal de pâture! (son ancêtre vivait dans la jungle). Vous observerez que vos poules, même libres restent généralement proche de leur poulailler et jusqu’à 40/50m mètres autour, ainsi que sous les zones ombragées, protégées de végétations.

La poule aime les zones couvertes et courir le long des haies, c'est une grande marcheuse.
Il faut adapter son environnement pour que la poule se sente en sécurité lorsqu’elle est en liberté : plantation d'arbustes, de buissons, de haies, création d'abris... Lui laisser son poulailler ouvert pour qu’elle puisse s’y réfugier en journée si besoin.

Les plantations, arbustes, haies et clôtures sont intéressantes car fournissent de l’ombre, protègent du vent, servent de repères et de guide dans ses déplacements, et surtout protègent vos poules de la vue des rapaces.

En savoir plus sur les parcours herbeux? Comment les organiser, découvrez notre article dédié.

Avantages du poulailler ou d'un parc mobile:
- Utilisation flexible du terrain, on déplace l'installation sur les espaces herbeux nouveaux régulièrement, ainsi les poules broutent et mangent les vers à loisir.
- Pression des parasites et des pathogènes éventuels réduite en raison des changements de parcelle.

Parc mobile pour volaille pour parcours herbeux

Quelques conseils pratiques pour nourrir vos poules.



Copyright© PoulaillerDesign® 2011- MAJ 2021. Tous droits réservés.

Catalogue

Mon compte

Cliquer pour plus d'articles.
Aucun article n'a été trouvé.

Créez un espace client pour y lister vos articles préférés.

Se connecter